Les cercles parallèles

COMEDIE DRAMATIQUE par
Georges Bernay
 
Ecrite le 06-11-2006
 
Editée par La Licorne
Première représentation le 10-11-2007
 
Présentée 55 fois au public
Résumé

LUI, plaqué par son amie, se retrouve sur un quai de gare à attendre un train qui ne passera que 6 heures plus tard. Mais il va faire face à une femme-flic venue lire, une SDF clown de rue, un chef de gare philosophe, une femme de ménage spécialiste de la vie sexuelle des animaux et une jeune fille gothique qui vont finir par envahir peu à peu sa solitude. Solitude qu'il pensait utiliser à remâcher sa déception et à se projeter dans un avenir incertain...

Explications

Lorsqu'un homme, en perdition sur un quai de gare, rencontre d'autres soeurs et frères d'errance, c'est toute la panoplie de nos questionnements qui resurgit.

Les destins croisés, l'amour, la mort, le sexe, l'existence de dieu, le temps même sont convoqués à tour de rôle durant cette longue nuit d'attente. Attente d'un train pour un nouveau départ qui marquera profondément les personnages inattendus de cette aventure.

Et nul n'en sortira indemne tant il est vrai que nous gardons toujours en nous les empreintes laissées par ces rencontres de hasard...

Distribution

4 femmes - 2 hommes

» Extraits de la pièce

 

Elle : Bon, si vous y tenez ! Moi, je parlais comme ça, par habitude de personne civilisée.

 

Lui : C’est ça, oui ! Tu parles ! Vu l’heure qu’il est et le lieu choisi pour votre discussion, vous ne seriez pas, par hasard, une de ces putes occasionnelles qui cherche à arrondir ses fins de mois ?

 

Elle

Voir plus
Texte alternatif de l image 1
Texte alternatif de l image 1

 

CdeG : Alors, Monsieur, comment vous sentez-vous ?

 

SDF :  J’espère que ce n’est pas un de ses coups tordus pour nous amadouer !

 

Elle :   Je ne pense pas. Regardez, il est tout pâle, le souffle court, le regard perdu…

 

CdeG : Dites-moi, cela vous ...

Voir plus

 

Lui :    Bien sûr…. C’était inévitable, non ?

 

Elle :   Peut-être… Peut-être pas… La vie est tellement compliquée…

 

Lui :    Ou tellement simple qu’on prend un malin plaisir à trouver des obstacles là où il n& ...

Voir plus
Texte alternatif de l image 1